Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA VIE AVANT

Publié le par analopez

Dans le passé les personnes vivaient de forme différente à l'actuelle. Les maisons n'avaient pas de chauffage;la télévision était en noir et blanc et seulement il y avait deux chaînes, en plus il y avait une seule dans chaque maison.
Les enfants jouaient plus dans la rue, surtout au football et à la corde , parce que qu'ils n'avaient pas d'ordinateurs, ni de tablettes. Une autre chose qui n'éxistait pas c'était le téléphone portable, un appareil dont nous ne pouvons pas nous passer maintenant.
Dans toutes les maisons il n'y avait pas de voiture et les vacances ils les passaient où ils étaient nés. Les gens voyageaient moins à l'étranger. Les jeunes allaient au cinéma pour s'amuser et la vie était plus tranquille.
Pour finir, je crois qu'avant, en général les choses avaient plus de mérite, parce qu'il y avait plus de difficultés, et ils s'amusaient avec beaucoup de choses, ils ne perdaient jamais le temps.
Sandra Molina Díaz
Partager cet article
Repost0

MON ENFANCE

Publié le par analopez

Quand nous sommes petits, nous voulons toujours être grands pour faire beaucoup de choses. Mais quand nous grandissons, nous voulons retourner à notre enfance........pourquoi?

Le matin j'allais à l'école et je m'amusais parce que je jouais avec mes amis et surtout je n'avais pas d'examens. L'après-midi je ne devais pas faire les devoirs et j'allais au parc avec mes parents et je regardais les dessins animés. Je n'avais ni portable, ni ordinateur, ni tablette, mais j'étais heureuse avec mes poupées et mes jouets.

En plus je ne devais me préoccuper de rien; par exemple, je ne devais pas mettre le réveil parce que ma mère me réveillait, elle choisissait mes vêtements, elle m'habillait, etc.

En outre tout me faisait plaisir, comme écrire la lettre aux Rois Mages, attendre la Petite Souris (notre Ratoncito Pérez) ou monter sur un manège.

J'ai eu une enfance très heureuse. Maintenant j'ai plus de responsabilités, plus de travail et moins de temps libre, c'est pourquoi je rappelle ces années avec nostalgie.

Marta Vacas Arévalo
Partager cet article
Repost0